Votre recherche

A vendre : Supermarché de vente d'objets d'usage courant d'occasion (vêtements, loisirs, déco, culture) près de sens

Retour

29/03/2021
Département : 89 Yonne (Bourgogne-Franche-Comté)

400 k€
2
350 k€
Concept innovant de supermarché de l'occasion ; vente d'objets, vêtements, livres, cd, dvd et autres objets, sauf alimentaire, accessoires automobiles, plantes, animaux et produits soumis à réglementation (alcool, médicaments, etc).

une surface comparable à un supermarché (éclairage, chauffage, vidéo surveillance, caisses, propreté et rangement, etc) avec logiciel gérant les réservations d'espace de vente (box ou portiques) loués à la quinzaine, étiquetage des produits avec code barre et protection antivol, les entrées en caisse, l'affectation des ventes au déposant et les versements lui revenant.

plusieurs sources de revenus : la location des boxes et portiques, une prestation de rangement hebdomadaire, les commissions sur les ventes des clients, la revente de lots achetés aux clients, ou de produits proposés à l'achat.

peu de stock, sauf marchandises achetées, peu de main d'œuvre (marchandises étiquetées par le vendeur qui définit son prix et la met en rayon).

paiement comptant.

potentiel de développement important par utilisation des réseaux sociaux et vente sur internet.

le marché de biens d'occasion est en pleine mutation, car il constitue une tendance porteuse sur le marché croissance + 12 % par an, 60 % des français achètent de l'occasion, dans 5 ans l'occasion représentera 60 % de la consommation des ménages hors alimentaire : pour des raisons économiques et financières (développement de la pauvreté, baisse des revenus de la classe moyenne) mais aussi par soucis de réduire le gaspillage et de recycler les produits qui ont encore une valeur d'usage.

le concept a un positionnement atypique et novateur : le supermarché de l'occasion reprend l'activité du vide grenier traditionnel et du brocanteur, qui sont toutes deux mises à mal dans le contexte actuel, pour les resituer dans un environnement de supermarché et répondre à certaines attentes des consommateurs.

quasiment pas de stock sauf marchandises achetées pour être revendues avec un coefficient très conséquent.

peu de personnel.

site internet présentant les services, le mode d'emploi et la rubrique achat immédiat.

pas de concurrence identifiée sur ce concept de supermarché de l'occasion.

deux franchises existantes : le vide grenier et bric à brac qui sont très différentes de ce concept au niveau de l'emplacement (l'emplacement est en pleine zone commerciale avec un niveau de passage conséquent) et surtout de l'aménagement de la surface.

testé sur une agglomération de 40.000 habitant qui limite le potentiel mais démontre sa viabilité.

peu d'investissement commerciaux sur la notoriété.

uniquement sur réseaux sociaux.

pour les deux exercices et afin de donner une image complète de l'activité et de l'évolution de la marge par rapport à cette activité.

le ca comprend le total des ventes comptabilisées en caisse, y compris les ventes payées au client, qui ne sont pas reprises dans la bilan.

exercice 2019 sur 9,5 mois d'activité, les ventes ayant débuté le 20 mars.

exercice 2020 avec chiffres au 30 octobre avec 2,5 mois de fermeture du 15 mars au 30 mai inclus pour covid 19.

les investissements dans l'aménagement de la surface de vente n'ont pas été immobilisés, une bonne partie a été passée en charges d'exploitation, et les apports en matériel et temps passés en aménagement n'ont pas été immobilisés.

chiffres détaillés disponibles sur évolution de l'activité au mois le mois, ventilée par type de vente, avec nombre de passage en caisse et évolution du panier moyen.

Consulter sur...